Archives de catégorie : Couture pour les grands

Les chaussettes d’Isastucette sont-elles sèchent ?

Comme vous aurez pu le constater j’ai délaissé ma machine à coudre au profit de mes quatre classes à mon grand désarroi. La semaine passée, j’ai mis de côté deux petites heures pour assouvir l’addiction.

J’ai acheté le patron des chaussettes de l’étoffe malicieuse cet été et je m’étais dit à l’époque que je tenterais bien. Mes chaussettes (achetées dans le commerce) trouant les unes derrières les autres, l’occasion était trop belle. Et puis, comme je n’arrive pas à me résoudre à jeter mes chutes de jersey, je n’avais plus AUCUNE excuses 😉

Tunique M comme miroir #2

Non non, je ne vous présente pas une tunique déjà cousue 😉 C’est juste que j’ai récidivé avec le patron M comme Miroir de chez Aime comme Marie avec une double gaze mais de couleur différente ! Autant rentabiliser le patron !

Le tissus vient de chez Self tissus !

Un gilet Picasso stripes de chez Ottobre

J’avais acheté ce coupon moutarde au marché du tissus au stand des tissus du chien vert en me disant que je trouverais bien un truc à faire tellement la couleur me plaisait. C’est maintenant chose faite !

J’ai donc cousu le modèle « Picasso Stripes » du Ottobre femme 5/2016. J’ai ajouté un bouton pour le fermer. Je suis moyennement convaincue mais je pense que c’est parce que je n’ai pas encore trouvé avec quoi l’associer.

Tunique M comme miroir

Le temps s’est très franchement tourné vers l’automne par ici, j’ai donc décidé d’attaquer la garde-robe qui va avec ! Croyez-moi ou non, je n’ai pas trop de mi-saison. Soit c’est de l’été soit de l’hiver, il fallait donc remédier au problème au plus vite 😉

J’ai acheté fin juin quelques patrons de Aime comme Marie pour compléter ceux que j’avais déjà ! Là le sweat M comme moelleux et ci-dessous la tunique M comme Minute ou encore le gilet M comme Madawan.

J’adore ce chemisier/tunique. J’ai récidivé avec la double gaze et je trouve que j’ai bien fait, c’est vraiment très agréable à porter.

Ce patron est très simple à réaliser parce qu’il y a une bonne surprise !!! Lorsqu’arrive l’angoissant moment de faire la boutonnière, les explications disent qu’il n’y en a pas besoin et qu’on peut coudre directement les boutons !!! Vous pensez bien que j’étais ravie ! Pour plus de sécurité, j’ai quand même cousu le bord. Et comme j’aime les jolies finitions, j’ai réalisé une parmenture pour le dos (qui n’existait pas).

Alors ? Elle vous plaît ?

Robe Cosmos de chez Pretty Mercerie

Je dois vous avouer un truc : je n’aime pas coudre un nouveau patron qui vient d’un créateur que je n’ai pas encore essayé ! J’ai toujours peur que la première tentative soit un fiasco (trop petit, trop grand, bref, j’aime pas !) Mais voilà, cette robe Cosmos m’a fait de l’oeil pendant plusieurs semaines sur les réseaux sociaux et je ne vous parle même pas de ce tissu viscose !!! 😀

Lors d’un petit moment d’égarement pendant mes vacances en Auvergne, j’ai succombé ; j’ai rempli un panier chez Pretty Mercerie et j’ai commandé ceci :

Et hier, j’ai donc cousu une robe Cosmos avec cette magnifique viscose rouille à pois blancs.

Avant toute chose, je dois vous dire que cette robe est devenue ma préférée 😉 Elle est très agréable à porter et j’aime énormément ce patron un peu rétro.

Quelques petits mots sur la réalisation de cette robe :

  • Ne vous fiez pas au tableau de mesures (si je l’avais suivi, j’aurais dû faire un 52 alors qu’un 44 est déjà suffisant puisque c’est ma taille habituelle !) J’ai posé une de mes robes sur le patron et j’ai vu que ça collerait.
  • J’ai rencontré quelques difficultés lors de la réalisation de l’ourlet du bas, notamment pour la jonction des côtés (j’ai bidouillé, pas sûre que ce soit techniquement comme ça qu’il faille si prendre ;-)) On trouve sur Youtube un tutoriel vidéo mais il n’est pas assez précis pour les couturières comme moi qui apprennent au fil des cousettes.
  • J’avais hésité à coudre la ceinture mais finalement je ne regrette pas, elle apporte vraiment un plus !
  • Mes modifs (bas oui, vous me connaissez maintenant ;-)) : J’ai diminué la hauteur de 10 cm parce que le modèle était prévu pour une stature d’1m68 et que je ne mesure qu’1m61, j’avais peur que la longueur me tasse)
  • Pour résumé : un super patron à faire et refaire. Une robe très agréable à porter et un chouette patron à coudre.

Mes petits achats : le patron de la robe Cosmos, boutons ronds blancs et tissu orange rust à pois blancs.

Mauricette en double gaze

Quand j’aime un patron, j’essaie toujours de le réutiliser… normal (gain de temps, d’énergie, rapidité d’exécution…) Forcément, Mauricette allait avoir une petite soeur 😉

Désolée pour cette photo avachie, mes trois photographes on du mal à me satisfaire malgré les nombreux clichés pris !!!

J’ai donc cousu cette Mauricette dans un tissu double gaze à pois dorés que j’avais acheté l’été dernier (je ne sais plus où). Je n’avais encore jamais cousu cette matière et je dois dire que ce n’était pas forcément plus difficile qu’une autre. Niveau confort en tout cas c’est vraiment agréable ! C’est tout doux et léger, parfait pour cet été !

Un petit passepoil doré à la poche pour rappeler les pois et ajouter un peu de classe 😉

Jupe short et genoux cagneux

Le titre n’est pas très vendeur mais il me fait bien rire ! Cela fait quelques années que j’ai décidé que mes genoux cagneux avaient bien le droit de voir le soleil. Les montagnes ne m’en ont pas tenue rigueur alors je continue de les montrer 😀

Vallée de Chaudefour (Puy de Dôme)

J’ai donc bidouillé (comme d’habitude ;P) un(e) jupe short que j’ai assorti à mes tee-shirt Faded Stripes cousus l’année dernière. Ce short est super confortable et hyper pratique ! Que demander de plus ?

Vallée de Chaudefour (Puy de Dôme)

Robe Mauricette #1 : patron maison

Je suis désolée, je vous délaisse ! Je rentre d’un petit tour en Auvergne et un autre dans les Alpes avec la famille Zastuce, je vous montrerai des photos, les paysages étaient magnifiques, je suis sûre que ça va vous plaire 😉

Je vous avoue avoir eu un peu de mal à me remettre à la couture, je ne sais pas pourquoi mais voilà, hier, j’ai ENFIN réalisé un projet que j’avais en tête depuis l’année dernière. Mauricette a vu le jour en une matinée. J’ai mixé trois patrons de différents Ottobre, coupé, collé, ajusté et mon patron était prêt. Je voulais une forme avec des manches kimono, un col V, des poches, une coupe droite, un tissu vintage et j’ai réussi à allier tout ce petit monde. Ca paraît pas grand chose mais c’était quand même un peu de triturage de méninges ;D !

Et je ne sais pas si vous avez remarqué mais j’ai utilisé le même tissu que pour le polo de M. Zastuce 😉

Un polo japonais pour M. Zastuce

J’aurais pu coudre un simple tee-shirt en 1h top chrono mais non, dans ce tissu, je voyais un polo. Impossible de m’enlever cette idée de la tête alors, ni une ni deux, quelques heures plus tard, il avait vu le jour !

Le jersey et le coton japonais viennent du marché au tissus de Nancy. J’ai utilisé le patron C3 issu du livre japonais Lalala 4 en taille L, parfait pour M. Zastuce.

Cadeau de fin d’annee : sac cabas

Je me suis promenée il y a quelques temps chez Noz et j’y ai trouvé de jolis torchons. J’ai tout de suite pensé qu’ils pourraient devenir des cabas pour les maîtresses. Le temps a passé et finalement un seul des six est devenu ce qui était prévu. Les autres ont servi d’emballage furoshiki.