L’article égocentrique : la colère et l’idéalisme

Je vous ai parlé il y a quelques jours que j’étais en colère. Oui j’étais TRES en colère contre ces personnes qui profitent des bonnes âmes. J’ai cousu énormément de masques, je l’ai déjà évoqué, j’ai arrêté de les compter mais à vue d’oeil, j’en ai réalisé au moins 250 et le chiffre continue d’augmenter. J’ai cousu des callots aussi pour les hôpitaux. Je les offre, je ne demande rien en échange. Si on insiste je propose de faire un don à une association et pas forcément pécunier.

J’étais très en colère pour plusieurs raisons et peut-être que je vais perdre ici quelques lectrices mais je prends le risque :

  • j’ai lu ici et qu’on abusait de la bonne volonté des couturières. Des entreprises et des collectivités demandent (j’emploie le présent parce que c’est toujours le cas) de grandes quantités de masques gratuitement à des petites mains plutôt que d’acheter à des entreprises, qui embauchent des couturières et qui les rémunèrent. On exploite la solidarité et je ne peux l’accepter.
  • l’AFNOR qui se dit tellement généreuse de fournir à qui veut gratuitement le patron pour réaliser des masques, se fait le relais de ce que j’ai évoqué plus haut en mettant en relation des entreprises et des bénévoles. Et oui, j’entends que le manque de masques est criant mais il y a des abus. J’en ai moi-même fait l’expérience : une collectivité m’a commandée 12 000 masques à titre gratuit ! Vous lisez bien, 12 000 ! J’ai bien évidemment refusé.
  • je vois des sur-blouses en nappe réalisées avec des agrafeuses, des blouses en sacs poubelles. C’est inacceptable comment en est-on arrivé là ?
  • j’ai entendu mon ministre me dire que j’allais devoir retourner travailler pour soit-disant aider ceux qui en ont besoin mais derrière tout ça, il y a des décisions politiques qui ne me font pas espérer un monde de l’après meilleur. Au contraire, on veut nous obliger à faire des efforts, à renoncer à tous les droits sociaux acquis sur des dizaines d’années. On nous surveille, on nous traque. On veut faire repartir l’économie et faire comme avant, consommer toujours plus, offrir aux plus riches un avenir confortable et laisser les plus pauvres encore plus pauvres. Je pense qu’il y a d’autres alternatives, certaines d’ailleurs sont déjà en place dans d’autres pays européens.

Pour être moins en colère, je cherche les initiatives, les idées qui peuvent offrir un monde de l’après plus arc-en-ciel que noir ou gris foncé. Bien évidemment cela ne se fera pas sans effort, sans investissement, sans sacrifice. Mais j’espère un temps où il y aura du changement, un jour où le monde sera plus solidaire et égalitaire. OUI je ne suis pas qu’une couturière je suis aussi une idéaliste prête à semer des graines ici et là pour que notre avenir à tous puisse un jour être multicolore.

Si vous voulez en savoir un peu plus, je vous invite à écouter ces vidéos et à lire cet article :

Et si vous voulez creuser encore un peu le sujet, je peux vous faire suivre mes lectures, n’hésitez pas !

13 réflexions sur « L’article égocentrique : la colère et l’idéalisme »

  1. Ainsi va le monde il y a ceux qui comme toi donnent sans compter et il y a les profiteurs. Il faudra faire avec car malheureusement cette saleté de virus ne changera pas le monde.
    Moi j ai décidé de ne voir que les belles actions, d’aider ceux qui en ont besoin mais à petite échelle (la petite agricultrice à côté de chez moi qui a du mal à écouler sa production, la voisine….). Je suis comme le petit colibri de l’histoire et je rêve qu’une armée de petits colibris arrivent à changer le monde. En attendant on continue courage.

  2. Bonjour,
    Non, vous ne me perdrez pas comme abonnée. Je suis tout à fait d’accord avec votre texte. Dans la banlieue lyonnaise aussi les municipalités sollicitent les habitants pour fabriquer des masques pour la collectivité. D’autre part je suis révoltée depuis lundi soir, je n’accepte pas que les écoles réouvrent le 11 mai. Je ne suis pas une enseignante, je ne suis pas parent d’élèves, je suis seulement une mamie qui donne son avis. Bon courage, bonne journée et comme je vous comprend.

  3. Ma ville vient de demander aux assos locales de coudre des masques pour tous ses habitants… Ils fourniraient tout le matériel et reverseraient 1€ aux assos par masque réalisé…

  4. Il faut vous laisser guider par votre cœur, je suis d accord avec vous. Mais nous vivons dans un monde assez égoïste, alors quand je vois des personnes généreuses comme vous, ça me réconforte et je me dis, il y a encore de belles personnes sur cette terre, et je continue à partager.
    Merci pour tout ce que vous faites. Un grand merci

  5. Il est quand même grave que l’État ne soit pas capable de subvenir aux besoins des hôpitaux et de la population. Comme toi, je pense que l’État installé une ligne politique pendant que nous sommes tous vulnérables.

  6. Tu ne me perdras pas pour ce coup de gueule plein de vérités.
    Pour ma part, j’ai choisi de venir en aide de façon très locale, mes voisins, ma famille (qui vit dans le même village), quelques collègues qui en ont besoin.
    Au final, reste toi même, fais ce que ton cœur de dit en essayant de ne pas trop t’énerver, ça nuit à ta santé. J’espère sincèrement que les écoles ne rouvriront pas le 11 mai car personne ne sera en sécurité.
    Bon dimanche . Bises

    1. Tout a fait d’accord avec vous, moi je fais des masques pour donner autour de moi ,famille et amis, après je ne suis pas d’accord pour en faire pour toute la population bénévolement et en fournissent gratuitement les matériaux…la couture c’est mon métier pourquoi faudrait il que moi je travail gratuitement alors que les autres corps de métier eux sont toujours payés… en plus le ministre a dit que l’on ne devait pas en tirer profit, donc il ne profitera pas de mon savoir faire .

  7. d’accord avec vous le bénévolat n’est pas toujours reconnu et souvent on n’est pas remercier mais un sourire suffit.
    on nous dit qu’à partir de 55 ans nous sommes
    âgés mais pas pour travailler.
    a bientôt à la japonaise

  8. bonjour
    Merci pour votre coup de gueule avec lequel je suis bien d’accord. J’ai moi aussi fait des masques mais pour les voisins et amis mais je m’en tiens à ça parce que ça me fait mal au dos (il n’est plus tout neuf) gardez votre ligne de vie généreuse mais gardez le moral.

    bon courage et prenez bien soin de toute votre famille

    Siminou42

  9. Saine colère chère Isa. Les experts ont commencé par dire que les masques étaient inutiles. Puis des profiteurs ont compris l’intérêt d’exploiter la générosité . Alors si les masques sont utiles , que les entrepreneurs ouvrent des ateliers et rémunèrent les couturières qui seront trop contentes de valoriser leur savoir-faire !
    Continue d’être comme tu es , dynamique créative , généreuse et humaine. Et sois vigilante ! Grosses bises.

  10. Je suis d accord avec ton coup de gueule ..je peste aussi déçue par des personnes qui ne sont jamais contentes je fais des masques ( bien moins que toi ) Je suis en colère que les enfants les enseignants repartent a l école le 11 mai j ai peur pour vous Pourquoi ne pas attendre septembre c est quoi ces quelques mois( soit disant perdus pour certains ) dans une vie …. ne change rien reste comme tu es…. prends soin de toi …Je t embrasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.