Roger, mon levain maison

J’ai la chance d’habiter à la campagne et donc j’ai déjà l’habitude de m’organiser pour faire des courses qui durent au minimum 10 jours sans retour dans un magasin. Avant l’annonce du confinement nous ne mangions pas à la maison le midi 4 jours par semaine. J’ai complété mes placards le premier lundi sans école (sans non plus abuser et non, je n’ai pas acheté de rouleau de papier toilette, j’en avais encore 😉 !!!)

Nous avons la chance d’avoir un drive paysan génial qui a mis en place toute une procédure afin de respecter les consignes des gestes barrières. J’irai donc le chercher jeudi ce qui fera 11 jours sans aucun achat en comptant 4 repas de plus. On n’aurait pu tenir encore un peu mais attendre encore une semaine aurait été un peu long. Bref, tout ça pour vous dire que je respecte au pied de la lettre les consignes ! C’est plus que vital si on veut pouvoir se sortir de cette pandémie et surtout en bonne santé ! J’évite également les supermarchés, cela demande donc un peu de gymnastique organisationnelle ! Je vous parlerai bientôt de produit vaisselle maison et de yaourt sans yaourtière. 😉

Levain avant les bulles…

Voyant ma levure de boulanger fondre comme neige au soleil, j’ai donc décidé de tester le levain. Je savais ce que c’était mais je ne me doutais pas de l’engagement que ça allait susciter ! J’ai lu des tas d’articles dont celui-ci qui expliquent comment garder son levain en forme, j’ai regardé des vidéos celle-ci puis celle-là et j’ai testé ! Il y a quand même une petite chose qui m’a fait rire : toutes les blogueuses écrivaient qu’il fallait baptiser son levain. Je l’ai fait sans trop savoir pourquoi au départ mais maintenant j’ai compris !

Roger, donc, a vu le jour au bout de 6 jours grâce à cette recette. Je pensais qu’il était déjà mature à 4 jours et j’ai tenté de réaliser des baguettes. Elles étaient très bonnes mais la mie était un peu trop serrée. Il y a encore du chemin à parcourir avant d’être une pro mais je ne m’avoue pas vaincu !!!

Cette expérience demande un peu d’investissement parce qu’il faut nourrir le bébé et anticiper au moins 24 h à l’avance pour avoir du pain le lendemain mais dans l’état actuel des choses, c’est largement faisable donc je continue et j’espère bien pouvoir vous montrer très bientôt des baguettes bien aérées 😉

5 réflexions sur « Roger, mon levain maison »

  1. Merci pour cette recette, ici on ne trouve plus de levure boulangère dans les supermarchés, je vais tenter de faire mon levain, je n’ai pas de farine de seigle, je vais donc tenter avec de la farine de blé. On verra.

  2. super
    habituellement on fait les courses pour 3 semaines
    mais on va en courses a 2 avec 2 chariots…
    on a donc tenue jusqu ici sans souci
    maintenant on va tenter une nouvelle organisation, pas de producteur a ma connaissance, donc c est supermarché
    j ai fait pour la semaine, mais la prochaine fois je tenterais de faire pour au moins 10 a 15 jours, là le caddy était déjà plein, mais on est 6 a manger midi et soir, ca en fait..
    je fais deja tout les gouters, les desserts
    je vais surement me mettre au pain, j en ai quasi plus au congel, jvais aller jeter un oeil du coté du levain du coup

  3. Bonjour Isastuce,
    je fais mon pain avec de la levure boulangère déshydratée. Franchement je ne suis pas convaincu vu que ma mie est toujours compacte.
    Je vais essayer de faire le levain maison.
    Même ma brioche de jeanne au thermomix est compacte au lieu d’être filante.
    Pour la cuisson de pain ou brioche c’est le four pas de machine à pain.

    Pour le sujet yaourt je fais à la yaourtière et utile les sachet de ferment alsa car je retrouve plus le goût du yaourt d’entant, sinon je fais mon fromage blanc.Mes filles préfèrent les yaourts maison nature que ceux du commerce.
    Hâte de lire ton prochain sujet.
    A bientôt Frédérique

  4. Super article merci. As-tu essayé de faire des brioches avec ? Ou d’autres pâtisseries ? Je suis tombée sur un tableau Excel pour calculer la quantité de levain qu’il faut par rapport à l’hydratation et le taux de sel… Et là, ça me décourage. J’aime les recettes igb et pas vraiment envie de ne plus les faire parce que j’utilise du levain.
    J’attends tes retours si tu as essayé. Bon après-midi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.