L’article égocentrique : j’ai dit non !

Je ne vais pas vous parler du « non » qu’on répond à nos enfants, celui qui tient bon pour rester cohérent. Celui-ci je le maîtrise. Je réussis à tenir mes engagements, chaque décision est réfléchie et un non et un non, il a toujours une raison valable et expliquée clairement.

Je vais vous parler de ce « non » que je m’habitue à tenir pour arrêter de rendre service et qui finit toujours par me faire regretter le oui qui a précédé ! Je suis sûre que vous voyez de quoi je parle 😉

Par exemple : la robe de l’article d’hier en est un exemple très concret. Il y a quelques années je complétais mon temps partiel dans l’éducation nationale en vendant mes créations. J’ai abandonné et je me suis dit NON à moi-même. Cela n’était plus possible, je ne pouvais pas passer mon temps à coudre pour les autres plutôt qu’à ma famille et à moi-même. Vendre mes créas n’avait pas assez de sens. Une exigence de plus en plus présente, des délais assez courts et cette épée de Damoclès au-dessus de ma tête qui faisait pesée sur mes épaules bien trop de pression. Plus assez de satisfaction à coudre mais une contrainte. Bref, j’ai dit non et j’ai bien fait ! Je me suis donc mise à coudre pour la famille Zastuce. Se fût libérateur jusqu’au jour où on m’a demandée de réaliser une robe, quelque chose que je maîtrise et qui ne demande pas trois jours de couture d’investissement. Et je me suis dit, pourquoi pas ! Et ce fût une erreur… j’ai trainé et trainé encore parce que ce sentiment d’engagement était revenu. Alors, avant-hier, lorsque la maman de la copine de la Poulette m’a demandée si je pouvais coudre une veste, j’ai répondu que j’étais très flâtée, que sa confiance me faisait chaud au coeur mais que ce serait non ! Et vous savez quoi ? Je culpabilise mais je vais tenir bon 😉

Encore un peu de chemin à parcourir mais j’ai déjà bien avancé ! Et vous ? quelles sont vos astuces pour dire non sans culpabilité ?

10 réflexions sur « L’article égocentrique : j’ai dit non ! »

  1. Nous avons beaucoup de points communs. J’ai du mal à dire non mais j’apprends !
    J’ai donné des heures de cours de couture à une copine, ce qui m’a demandé pas mal d’investissement et cette dame m’ a refusé une soirée détente sous prétexte de manque de temps (en retraite) et une course à IKEA. Donc, elle prend mais est incapable de donner, même au centième . Je lui ai dit, elle ne m’a jamais rappelée !!! Il faut se préserver.

  2. Tiens bon et arrête de culpabiliser….. oui j’ose te dire « tiens bon » alors que je ne le maitrise pas vraiment bien pour moi-même…. 2018 et 2019 m’ont fait progresser mais ce n’est pas encore gagné….eh bien maintenant quand je culpabiliserais, je penserai à toi et je me dirais « non tiens bon pour encourager Isastuce ».
    Serrons nous les coudes toutes ensembles.

  3. Moi aussi du mal a dire non il y a une quinzaine de jour j ai eu droit a 《tu vas me faire un pantalon pour un bébé》 pas si j avais le temps ou simplement envie de le faire ma réponse NON je suis contente de moi je vais essayer de persever je vais penser a vous toutes pour me motiver …Bonne soirée

  4. J’ai mis beaucoup de temps à dire non ,et la première fois où j’y suis arrivé en me sentant raccord avec moi- même ,j’étais très fière de moi. Quelle satisfaction !!🙂 L’essentiel est quand on dit non d’être au final contente et soulagée de ne pas avoir dit oui.
    Certains ne le prennent pas bien au début et d’autres …eh bien tant pis , comme je le dis cela fait de l’écrémage et fait plus de places aux personnes à qui l’on peut dire non et qui le prendront bien parce que ce sont de vrais amis
    Bonne soirée

  5. bravo! je n en suis pas encore là, j’essaie de me motiver mais c’est tres difficile, je vais penser a vous tres fort quand je me trouverais devant un dilemne et peut etre que ça m’aidera
    bonne soirée

  6. bonjour à toutes
    Merci pour votre partage avec nous. Je vous admire de pouvoir dire non, il va falloir que je m’y mette moi aussi. Moi ce n’est pas trop pour de la couture ou du tricot que je fais pour moi, mais plutôt pour des services que je rends avec plaisir mais malheureusement une fois qu’on y a mis le doigt, le bras y passe et on je ne sais pus comment m’en dépatouiller sans fâcher les gens. Aussi je vais essayer de dire non au départ afin de ne pas m’engager, ça ne va pas être facile mais je vais essayer avant de me faire b…ffer.
    Bon courage à toutes et bonne soirée

  7. Coucou ! J’ai eu le courage de dire ‘non’ pour des retouches et des réparations dont la seule idée me déprimait déjà. Je refuse ce genre de demandes comme mln mari refuse de dépanner pour les ordis. Pas toujours evident à faire comprendre aux gens….

  8. quand ils posent une question les gens devraient etre assez grands pour savoir qu’ils n’auront pas toujours la reponse qu’ils attendent tant pis pour ceux qui n’ont pas compris ça
    je ne culpabilise pas quand je dis non la balle est dans leur camp
    bisous et merci pour ton blog
    Renata

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.